«

»

Fév 05

Attentat terroriste contre le centre islamique de Québec : L’exception Canadienne vue de France

20170130_pg3_06L’attentat commis le 29 janvier 2017 contre le centre islamique de Québec, n’a pas fait la Une des journaux en France ni celle des chaînes de télévision.

Cet acte abject aurait fait la Une des médias français, s’il était commis par un musulman. Les politiciens d’extrême droite se seraient écrié alors : « On vous avait prévenu, chaque musulman est une bombe à retardement ! »

Le Canada est un pays qui gère bien son immigration, la preuve : il y a chaque année en France, des centaines de milliers de candidats à l’immigration toutes nationalités confondues, pour ce pays. Les musulmans de France ont tous été émus par le discours du premier ministre canadien, après cet attentat.

En effet, depuis son élection en 2015, le 23ème Premier ministre canadien n’en finit plus de faire parler de lui… En bien, bien-sûr. Plutôt rare à une époque où les politiques sont de plus en plus mal vus. Sa popularité ne doit rien au hasard : sa défense des minorités religieuses, sexuelles ou linguistiques fait de lui l’homme du Rassemblement dans un pays divisé après une décennie de politiques conservatrices. De quoi faire rêver à l’heure où la fraternité n’est plus qu’un mot dans notre pays: Les musulmans de France se posent tous une question : A quand un Trudeau français ?

Après l’attentat de cet auteur présumé, qui est un étudiant en sciences politiques de 27 ans, les réactions ont été nombreuses. Mais s’il fallait en retenir une, c’est certainement celle de Justin Trudeau, le Premier ministre canadien. Parlant directement d’attentat, Justin Trudeau a affirmé que « les musulmans canadiens constituent un élément important de notre tissu national, et des gestes insensés comme celui-là, n’ont pas leur place dans nos communautés, nos villes et notre pays. »

Le Premier ministre rappelle que « les organismes canadiens chargés de l’application de la loi, protégeront les droits de tous les Canadiens et feront tout pour appréhender les auteurs de cet acte et de tous les actes d’intolérance. »

Justin Trudeau est une des rares personnalités politiques aujourd’hui au monde, qui brille par son humanisme, sa générosité et son combat contre le racisme et l’extrémisme.  Je retiens ces déclarations qu’il a formulées juste après l’attentat et qui m’ont ému:

« C’est avec un sentiment de choc, de tristesse et de colère que j’ai appris qu’une fusillade tragique et mortelle avait eu lieu ce soir, au Centre culturel islamique de Québec, situé à Ste-Foy, en banlieue de la ville de Québec.

« Nous condamnons cet attentat terroriste dirigé contre des musulmans se trouvant dans un lieu de culte et de refuge.

« Au nom de tous les Canadiens, Sophie et moi offrons nos plus sincères condoléances à la famille et aux amis des personnes décédées, et nous souhaitons un prompt rétablissement à ceux qui ont été blessés.

« Pendant que les autorités poursuivent leur enquête et que les détails continuent d’être confirmés, il est déchirant de voir qu’un tel geste de violence insensée ait été commis. La diversité est notre force et, en tant que Canadiens, la tolérance religieuse est une valeur qui nous est chère.

« Les musulmans canadiens constituent un élément important de notre tissu national, et des gestes insensés comme celui-là n’ont pas leur place dans nos communautés, nos villes et notre pays. Les organismes canadiens chargés de l’application de la loi protégeront les droits de tous les Canadiens et feront tout pour appréhender les auteurs de cet acte et de tous les actes d’intolérance.

« Ce soir, nous pleurons la perte des victimes avec les gens de Ste-Foy et tous les Canadiens. »

Comme l’a souligné le quotidien  français « Libération » du 30/01/17, « L’horreur et l’incompréhension dominent au Québec après le massacre qui a fait six morts dans une mosquée, pour lequel un étudiant canadien connu pour avoir des idées nationalistes a été inculpé. Alexandre Bissonnette, 27 ans, étudiant en sciences politiques à l’université Laval voisine de la mosquée, a été interpellé peu après la tuerie, une des pires attaques contre la communauté musulmane jamais perpétrée dans un pays occidental. Il est accusé d’avoir tué par balle six fidèles dans le centre culturel islamique de Québec. La fusillade a également fait huit blessés, dont cinq étaient lundi dans un état grave. Vêtu d’une combinaison blanche, le jeune homme est sorti, menotté, d’une voiture de police avant d’être présenté à un juge lundi soir. »

Le jeune homme avait des idées nationalistes et le partage sur ses réseaux sociaux, fermés depuis, des propos du président américain Donald Trump donnent un premier éclairage sur un geste condamné unanimement dans le monde. «C’est avec douleur et colère que nous apprenons l’identité du terroriste Alexandre Bissonnette, malheureusement connu de plusieurs militants à Québec pour ses prises de positions identitaires, pro-Le Pen et antiféministes à l’université Laval et sur les réseaux sociaux», a dénoncé sur Facebook le collectif Bienvenue aux réfugiés – Ville de Québec.

Tous les Français se souviennent du passage éclair de Marine Le Pen le 22/03/16.  Poursuivie par des groupes militants hostiles, boycottée par la classe politique canadienne, Marine Le Pen n’a pas pu visiter d’entreprises. Même l’une de ses réservations hôtelières a été annulée devant la pression.

Ce devait être une escapade outre-Atlantique loin des médias. Soucieuse de se tenir loin des médias français, auxquels elle impute une partie de ses difficultés d’image auprès de la presse étrangère, Marine Le Pen ne s’est pas pour autant trouvée bien accueillie au Canada, où elle a prévu de passer six jours pour soigner sa stature internationale. Boudée par les responsables locaux qui n’ont pas souhaité la rencontrer, la présidente du FN s’est attiré les foudres de l’opinion canadienne en attaquant la politique du gouvernement d’Ottawa dans la crise des migrants. Pire: talonnée par des groupes militants hostiles à l’extrême droite, Marine Le Pen a vu ses réservations hôtelières annulées d’office à Québec.

Pour couronner le tout, Marine Le Pen n’a pas pu visiter d’entreprises, comme elle l’avait initialement prévu. Selon l’eurodéputée, le gouvernement Trudeau aurait fait annuler toutes ses visites d’entreprises, dont une chez Bombardier. Elle devait participer à ces rencontres en tant que membre de la délégation du commerce international du Parlement européen. Le Canada a montré au monde entier qu’un pays a la capacité de dire non au  fascisme et l’extrémisme.

Donald Trump qui a pondu un décret qui interdit l’entrée sur le territoire américain à certains pays musulmans, n’a pas condamné l’attentat contre la mosquée du Québec. Et comme le rapporte le « Canard enchaîné » du 01/02/17, dans un article intitulé : Quel 11- Septembre ? « Depuis vingt ans, aucun attentat n’a été commis sur le sol américain par un ressortissant des nations interdites. Jamais aucun Libyen, Syrien, Irakien, Iranien, Yéménite, Somalien ou Soudanais, n’a endeuillé l’Oncle Sam. Les tueurs d’Orlando, de Boston et San Bernardino étaient afghans, pakistanais ou venaient de l’ex-Union soviétique, pays dont les ressortissants sont toujours les bienvenus. En revanche, l’Iran, en première ligne dans les combats contre les égorgeurs de Daech, fait partie des interdits de territoire.

En revanche Trump possède huit sociétés du côté de Ryad, deux au Caire et treize dans les environs d’Abu Dhabi. Et donc formidable coïncidence, les voyageurs en provenance d’Arabie saoudite, des Émirats Arabes Unis ou d’Égypte, sont accueillis à bras ouverts par l’administration américaine, qui a oublié que ces trois pays étaient le berceau de 18 terroristes du 11 septembre 2001.

Entre Trump le président et Trump le milliardaire, ce sont les affaires qui roulent. »

Une pensée au Français mort au cours de l’attentat, qui avait également les nationalités canadienne et guinéenne et à toutes les autres victimes tombées entre les mains de cet assassin manipulé par les sites de l’extrême droite française entre autres; Assassin qui fut qualifié par un Imam de Québec (lors de son oraison funèbre) de … 7ème victime de cet attentat sordide !

Par Mustapha Bouhaddar (France) Maghreb Canada Express, Pages 4 et 5, Vol. XV, N° 02, FÉVRIER 2017 .

Pour lire l’Édition de Février 2017, cliquer sur l’image :