«

»

Juin 30

17ème anniversaire de Maghreb Canada Express : Tant qu’il y aura de la sève, l’arbre ne tombera pas

Et de 17 ans !

Les voilà bien remplies ces années encore et toujours  friandes de ses semblables et porteuses de réflexions , d’idées, d’émotions fortes et fédératrices. Nous revoilà, après 17 ans de verbe qui  a traversé nos esprits et les vôtres sans avoir les mains pleines de pouces !

Confiants étions -nous et nous le resterons dans une ligne éditoriale qui défend l’Humain dans le respect de sa diversité , car tant qu’il y a de la sève, l’arbre ne tombe pas .

Quand tous les ingrédients faits de bonnes volontés et de bonnes intentions sont de mise , quand on est à l’eau, il faut nager … oui se jeter délibérément dans l’information sure et sereine, constructive et commune à nous , à vous nos chères lectrices et nos chers lecteurs. Au  MCE , on ne dort pas au gaz! Et on fait tout pour ne pas échapper le ballon! C’est vrai , qu’on ne peut pas manger des fraises à l’année mais, la pédagogie de l’effort , de l’écriture sincère et responsable nous accompagne et nous protège des aléas momentanés , des tentations brusques et funestes, des représentations dangereuses  , car au MCE , c’est une vision lointaine , celle de regarder ensemble dans la même direction,  qui illumine nos pas depuis bien longtemps..  Nous sommes conscients comme disait Sénèque qu’il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va.

Au MCE, on est aux petits oiseaux ; une joie d’expression anime les plumes et libère les mots de toute violence gratuite et insensée, de toute platitude … . Au MCE, la profondeur des textes porte les habits de la simplicité , de l’humilité ; elle a la vertu de la sympathie, de la paix de la conscience. MCE a toujours traduit , apaisé et adouci les douleurs muettes , a domestiqué les colères fortes en brandissant le dialogue, la conversation , la réplique et la différence dans le respect et la  distanciation à l’équerre conduite dans les règles de l’art et de l’ontologie.

Les 17 ans sont derrière nous et devant nous, nous rappelant nos principes et valeurs dont toutes tentatives étrangères de négociation, de calcul mesquin sont vouées à un échec retentissant. Ce sont notre gage , notre monnaie du présent et de l’avenir …

Qu’en dites -vous après ces années où vous nous avez accueillis et lus chez vous bien au chaud , dans vos bureaux , sur  les bancs d’un jardin …diriez-vous qu’on ne peut pas s’empêcher d’aimer MCE?. De notre part, on croit fort et vrai que vous êtes la sève et que nous sommes l’arbre.

Par Abdelfettah EL FATIN pour Maghreb Canada Express, (Édition électronique) Vol. XVIII, N°07 , page 04, JUILLET 2020.

Pour lire l’Édition complète du mois de JUILLET 2020 , cliquer sur l’image :