Novembre 2013 / Editorial : M. Drainville dépose sa charte à l’assemblée nationale: “… Et Hijab tu ne porteras !”

Par Abderrahman El Fouladi

fouladi_1Il est admis que lors de toute bataille, la vérité en ’’mange’’ un coup.
Mais que dire de la logique ?
Rien… Sinon que les politiciens la font marcher au rythme de leurs pas et lui font porter la tenue miltaire de camouflage…  Au même titre que la vérité !

LOGIQUE DE GUERRE

Et c’est selon cette même logique va-t-en-guerre (vous avez deviné contre qui) que M. Drainville s’écria le mois dernier : ‘’La Charte des valeurs québécoises est une charte rassembleuse !’’

Et M. le Ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne (rien que de ça!) de se référer , pour justifier son euphorie et son optimisme, à 25380 messages parvenus via son site WEB www.nosvaleurs.gouv.qc.ca ainsi qu’à 925 autres messages téléphoniques parvenus directement, Dieu sait d’où.
Parmi tout ce public acquis d’avance, et selon M. Drainville, 68% sont favorables à la Charte. Et parmi ces 68%, 47% l’appuient sans condition tandis que seulement 21% proposent des modifications.

Mais que devrait-on faire des 38% qui selon ce sondage grand-format, se sont prononcé contre la charte ? C’est là une grosse minorité qui, selon toute logique (l’autre logique) voit ses droits brimés par la Majorité. Or n’est-il pas établi que l’une des grandes vertus de la démocratie c’est celle de protéger les droits des minorités ?

Bien sûr, cette autre logique (celle de Voltaire qui, sans être d’accord avec ses contradicteurs, était prêt à mourir pour défendre leurs libertés; entre autre celle de s’exprimer) veut que M. Drainville jette aussi un coup d’œil aux sites WEB Anti-charte avant de pavoiser; Sites WEB dont celui dédié au ’’Manifeste pour un Québec inclusif‘’ n’est pas le moindre !

Pour la petite histoire, rappelons que ce Manifeste a recueilli plus de 27.000 signatures !
Et une autre question se pose d’elle-même : Ces voix ne valent-t-elles pas celles mises de l’avant par M. Drainville; dans une démocratie qui affiche haut et fort : Un citoyen, une voix?

Il fut un temps, où les étouffeurs des volontés populaires avaient recours aux ‘’Mesure de guerre’’ pour fermer leurs gueules à tout chacun… Depuis, on s’est mis en devoir de laisser les gens gueuler… Tout en prenant soin d’étouffer (démocratiquement) leur vérité à coup de logique de guerre !
Et c’est ainsi que M. Drainville pourra continuer de s’écrier même dans la postérité que sa charte est rassembleuse !

UN QUÉBEC PLUS DIVISÉ QUE JAMAIS

Et c’est ainsi que, selon cette même logique, nous allons, nous aussi, crier aussi fort que lui que sa charte est rassembleuse deux fois plus qu’une : Rassembleuse de ceux qui sont pour la charte et rassembleuse de ceux qui sont contre cette même charte !

Le premier clan ’’pure-laine’’ rassemblé autour de la vérité immuable «Maître chez nous»; justifierait cette crainte, formulée par M. Youssef Nacef, de voir naître une nouvelle religion d’état au Québec, du nom de laïcité; Cette religion qui essaie de faire passer la dragée amère de la démission de ce même état vis à vis de ses minorités, au nom de neutralité (Voir page 4) ; Cette religion dont les Commandements commenceraient par quelque chose du genre : ‘’Kippa tu cacheras, kirpan tu empocheras…’’ et qui se terminerait avec insistance sur le refrain, devenu récurant : ‘’Hijab tu ne porteras !’’

Quant au second clan, il est soudé autour de ses propres vérités; Vérités du genre : ‘À l’ère de la mondialisation, seuls quelques moutons de panurge s’habillent encore ‘’Pure-laine’’ ou du genre ‘’Les signes religieux cachent le corps, en tout ou en partie, mais en rien le cerveau ni l’esprit’’.

Devant ce fossé qui se creuse à vu d’œil entre les citoyens québécois, toutes confessions et origines confondues, il serait temps que les forces vives de la nation se rendent compte que la Neutralité n’est pas de mise. Et le gouvernement n’est pas du reste; d’autant plus que sa neutralité est un chèque en blanc donné à tous les extrémistes pour achever des minorités déjà agonisantes: Économiquement, politiquement et socialement !

Faut-il terminer ce mot sur une controverse ? Après tout, et au point où on est maintenant, il serait plus louable de respecter un Adversaire qui se bat pour sa survie et sa vertu que de donner raison à un allié qui prostitue sa « vertu » pour donner raison à sa C…
Il serait aussi plus vertueux de traiter avec un ‘’ennemi’’ qui se bat en seigneur que de s’encombrer d’un allié qui vous tire dans les pattes !