Allemagne : Hommage à Angela Merkel

Angela Merkel (Crédit Photo : wikimedia)

Comme on peut le lire sur « Médiapart » du 02/10/2021, sous le titre « L’Allemagne a fait ses adieux À Mme Angela Merkel en applaudissant pendant six bonnes minutes », sous la plume de Guy Moukandi :

« Merkel n’a pas dit n’importe quoi. Et, n’a jamais proféré des menaces. Elle n’est pas apparue dans les ruelles de Berlin pour être photographiée ou sur des estrades à se faire aduler et portée en déesse vivante.  C’est (Angelica Merkel) la femme qui a été surnommée « La dame du monde » et qui a été décrite comme l’équivalent de six millions d’hommes. Hier, Merkel a quitté la direction de son parti et l’a remise à ses successeurs. L’Allemagne et son peuple sont dans la meilleure des conditions.

La réaction des Allemands a été sans précédent dans l’histoire de ce pays : tout le peuple est sorti sur les balcons des maisons et l’a applaudie spontanément pendant 6 minutes sans discontinuer sous des applaudissements nourris et chaleureux, sans poètes populaires, sans écume, sans racaille, sans impudence, sans coloristes et sans thuriféraires !

Contrairement à notre réalité africaine que personne ne nous dispute, il n’y avait pas d’éloges, d’hypocrisie, de représentation et de tambourinage. Et, personne ne criait « Merkel ou rien ! » ou « Merkel sauve-nous, reste au pouvoir ! ».

L’Allemagne a fait corps unique en adressant ses adieux au leader de l’Allemagne, une physicienne et chimiste qui n’a pas été tentée par la mode ou les lumières et qui n’a pas acheté de biens immobiliers, de voitures, de yachts et d’avions privés, gardant à l’esprit qu’elle est originaire de l’ancienne Allemagne de l’Est et d’origine très modeste.  

Elle a quitté son poste après avoir laissé l’Allemagne au sommet. 

Elle est partie et ses proches n’ont pas répété (« Nous sommes les anciens du pays ! », « Après elle, c’est nous ! », « Nous sommes là pour 40 ans ! »). 

Dix-huit ans n’ont pas changé son style vestimentaire.

Que Dieu Veille sur ce dirigeant silencieux. Que Dieu Veille sur la grandeur de tout Pays géré de manière aussi transparente que l’Allemagne sous Angela !

Lors d’une conférence de presse, une journaliste a demandé à Angela Merkel : Nous remarquons que votre garde-robe est répétée, n’en avez-vous pas une autre ?

Elle a répondu : « Je suis une employée du gouvernement et non un top model ! »

Lors d’une autre conférence de presse, on lui a posé la question : Avez-vous des femmes de ménage qui nettoient la maison, préparent les repas, etc. ?

Sa réponse a été la suivante : « Non, je n’ai pas de femmes de ménage et je n’en ai pas besoin.  Mon mari et moi faisons ce travail à la maison tous les jours. ».

Puis un autre journaliste a posé la question : Qui lave les vêtements, vous ou votre mari ?

Sa réponse : « Je range les vêtements, et mon mari est celui qui fait fonctionner la machine à laver. Et, c’est généralement la nuit, parce que l’électricité est moins chère, et le plus important, est de tenir compte des voisins et de la gêne (du bruit), et le mur qui sépare notre appartement de celui des voisins est épais. »

Ensuite, elle a dit, toute déçue : « Je m’attendais à ce que vous me posiez des questions sur les succès et les échecs de notre travail au sein du Gouvernement ».

Madame Angela Merkel vit dans un appartement normal comme n’importe quel autre citoyen. Cet appartement qu’elle habitait avant d’être élue Chancelière de l’Allemagne. Elle ne l’a pas quitté et ne possède pas de villa, de domestiques, de piscine et de jardin.

Il en est ainsi d’Angela Merkel, la Chancelière de l’Allemagne, la plus grande économie d’Europe ! 

Je reste admiratif et rêveur de tels dirigeants, en Afrique et dans notre sous-région mais pas de cette génération avide de gloriole et de 3ème mandat … mais nous finirons par y parvenir !!! »

Je n’ai plus rien à ajouter après cet article bien écrit par Guy Moukandi, un article criant de vérité sur cette femme extraordinaire qui a eu le culot, de régulariser tous les migrants syriens, en leur fournissant un travail, et faire face en donnant une leçon de générosité à tous les autres européens et à la terre entière,

L’Allemagne a besoin de main d’œuvre, pourquoi se priverait-elle de ces pauvres braves migrants qui ont tout quitté pour échapper à la dictature, et préserver leur liberté de pensée, leur liberté tout simplement.

En France on rechigne encore à régulariser les réfugiés politiques, et à réduire le nombre de visas à 50% pour les ressortissants du Maghreb.

Par Mustapha Bouhaddar pour Maghreb Canada Express, Vol. XIX, N°10 , page 7, Octobre 2021

LIRE L’ÉDITION DU MOIS D’OCTOBRE 2021

Maghreb Canada Express