«

»

Juin 19

Kidnapping international : Les autorités marocaines tarderaient à sévir contre le coupable

Mme D. Elena nous a fait parvenir un courriel où elle affirme que son conjoint aurait enlevé leurs deux enfants de Toronto (Canada) .

Les deux enfants âgés respectivement de  11 et 7 auraient été conduits par le père aux Émirats Arabes unis le 6 Avril 2018.

Le conjoint aurait obtenu le consentement de la plaignante pour le voyage sous le faux prétexte que sa mère était très souffrante au Maroc et qu’elle demandait à voir ses petits enfants.

Cependant, il ne serait jamais parti au Maroc.

Ce qui suit est un extrait du courriel de Mme Élena qu’elle nous a demandé de publier :

« Après m’avoir informé qu’il n’allait plus ramener les enfants, j’ai engagé un avocat au Canada et obtenu une ordonnance du tribunal m’accordant leur garde exclusive et ordonnant leur retour en Ontario (Canada).

En mai 2018, j’ai contacté mes avocats marocains qui ont initié au Maroc la procédure prévue par la Convention de la Haye .

Le Maroc est en effet signataire de la convention de La Haye, un traité international qui prévoit une méthode expéditive pour le retour d’un enfant à sa résidence habituelle.; soit Toronto au Canda.

Quand le père et les enfants se sont rendus au Maroc en Juin dernier de l’année dernière, j’ai quitté mon emploi au Canada et je me suis rendue au Maroc pour voir mes enfants et participer aux procédures de la convention de la Haye.

En septembre 2018, le tribunal de 1ère instance de Casablanca a ordonné le retour de mes enfants au Canada.

En Novembre 2018, la cour d’appel a confirmé le jugement de retour des enfants.

Toutefois je ne comprends pas pourquoi les autorités Marocaines n’exécutent pas la décision du tribunal !

Mes avocats et moi-même sommes toujours en contact avec les autorités marocaines mais en vain.

Ne vous méprenez pas : le président du Ministère public et les tribunaux locaux travaillent conjointement sur mon cas et je leur en suis reconnaissante Cependant l’attente s’éternise et je suis à bout ».

Souhaitons que l’appel de Mme Elena soit enfin entendu par qui de droit et que soit accélérée la procédure afin qu’elle puisse retrouver ces 2 enfants après leur très longue absence du foyer familial..

Propos recueillis et transcrits par Abderrahman El Fouladi pour Maghreb Canada Express, page 14 , Vol. XVII, N°6 , JUIN 2019

Pour lire  l’édition de JUIN 2019, cliquer sur l’image: