«

»

Sep 16

Mort tragique de l’élève-pilote marocaine Hind Barch : Une étoile de l’intégration vient de s’éteindre…

hind-barchLa MAP rapporta dans une dépêche datée du 11 septembre 2019 que les obsèques de la jeune pilote marocaine Hind Barch, décédée dans le crash de son avion CESSNA (dans la région de Sherbrooke; Québec. NDLR), se sont déroulées mardi 10 septembre 2019 à Montréal dans un climat de forte émotion.

Toujours selon cette dépêche, la dépouille de la défunte fut inhumée au cimetière musulman de Laval (Québec) Après les prières d’Addohr et du mort, et ce, en présence des membres de sa famille, du Consul général du Maroc à Montréal (M. Fouad Kadmiri), du représentant de l’ambassadeur du Maroc au Canada, des membres de la communauté marocaine et musulmane et des personnalités de divers horizons, ainsi que des proches et amis de la défunte.

Une icône de la communauté  marocaine au Canada

Dans une déclaration à notre confrère Hespress, le père de la défunte, M. Khalid Barch (qui peinait à contenir ses larmes à la sortie du Centre islamique du Québec (ICQ) où se tinrent les prières), remercia les membres d’Air Transat, d’Air Canada et de la Royal Air Maroc d’avoir honoré par leur forte mobilisation la mémoire de sa fille qui s’est éteinte à l’âge de 22 ans en exerçant le métier qu’elle aimait le plus au monde : Piloter un avion !

De son côté, Le Consul général du Maroc (M. Fouad Kadmiri) qui renouvela ses condoléances à la famille de la défunte, tint à saluer la mobilisation des membres de la communauté marocaine du Grand Montréal lors de cette tragédie qui, selon lui, interpelle les cœurs de tous les MRE.

« La moindre des choses, ajouta-t-il, c’est de se tenir debout aux côtés de la famille lors de cet événement douloureux. Et c’est ce qui fut fait » conclut-il.

Rappelons que feue Hind Barch, qui était au terme de sa formation de pilote commercial, effectuait un vol de nuit aux instruments et en solo qui devait s’effectuer entre Mirabelle et Sherbrooke . Son avion s’écrasa sur le chemin de retour vers l’aéroport de Mirabelle..

La météo ne fut pas clémente cette nuit-là. Et il se pourrait même qu’elle joua le rôle principal dans cette tragédie ayant emportée dans son sillage l’une des icônes qui incarnent le mieux l’intégration de ces immigrants venus de pays musulmans au Québec et … qui apportent un bémol à ces peurs insensées de l’Autre ; surtout si le  nom de cet Autre à une consonance arabe.

Soulignons aussi, pour conclure,  qu’à l’instar de sa mère qui fut agente de bord à la Royal Air Maroc, Hind était agente de bort chez Air Transat. Mais comme dit l’adage, ‘’Piètre disciple qui ne dépasse pas son maître’’, Hind aspirait à devenir pilote commercial.

Elle fut  à deux doigts de réussir.: Pour elle , pour sa pauvre mère maintenant éplorée, pour toute notre communauté! Mais  le destin en a décidé autrement ce mercredi 4 septembre… pas loin de Sherbrooke.!

Repose en Paix Hind.

Note : Au moment où nous nous apprêtions à mettre sous presse, nous apprîmes que la famille de la défunte aurait reçu un message de  condoléances et de compassion de la part de SM Mohammed VI, Roi du Maroc..

Par A. El Fouladi pour Maghreb Canada Express, page 5, Vol. XVII, N°9 , SEPTEMBRE 2019

Pour lire  l’édition de Septembre 2019, cliquer sur l’image: