«

»

Nov 17

MRE du Canada : Échos de l’intervention du Maroc à El Guegarat.

« Le Maroc n’avait d’autre choix que d’assumer ses responsabilités et de mettre un terme à la situation de blocage générée par les provocations graves, irresponsables et irréfléchies des milices du polisario dans la zone tampon d’El Guergarat au Sahara marocain », a souligné l’universitaire canado-marocain, Abdellah Chefaoui.

“La communauté marocaine au Canada est fière de l’intervention du Maroc menée dans le respect de ses attributions pour dénouer ce blocage causé par des miliciens armés de l’axe routier reliant le Maroc à la Mauritanie”, a déclaré à la MAP M. Chefaoui, rappelant que les FAR ont procédé à la mise en place d’un cordon de sécurité en vue de protéger le flux des biens et des personnes à travers la zone tampon.

Le Royaume s’est astreint à la plus grande retenue, a rappelé l’universitaire et ingénieur en chef, en ajoutant que le polisario et ses milices qui se sont introduits dans la zone depuis le 21 octobre, “ont mené des actes de banditisme, bloqué la circulation des personnes et des biens sur cet axe routier et ont harcelé continuellement les observateurs militaires du Minurso”.

Le passage d’El Guergarat entre le Maroc et la Mauritanie est désormais totalement sécurisé grâce à la mise en place d’une ceinture de sécurité par les FAR qui ont agi sur Hautes instructions de SM le Roi, Commandant suprême et Chef d’état-major général des Forces armées royales.

La communauté marocaine au canada est mobilisée pour défendre les causes suprêmes de la nation avec en tête l’intégrité territoriale, a dit M. Chefaoui, notant que “le Maroc est dans son Sahara et le Sahara est dans son Maroc et le restera toujours”.

Source : MAP et anatem.info (14/11/2020)