Maroc : La dernière maladresse de Benkirane : Une gaffe qui pourrait faire déborder le vase amazigh

benkirane-3Le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane s’est attiré les foudres des mouvements amazighs marocains, qui organisent une marche ce 3 février 2013 à Rabat, pour protester contre l’attitude discriminatoire des ministres du PJD vis-à-vis des Amazighs.

L’intervention de Benkirane cette semaine au parlement, pour qui « les Amazighs sont des gens simples qui mangent peu et passent leur temps à danser et chanter au rythme du bandir », a été ressentie comme une provocation de trop par le mouvement.

Des militants amazighs indignés par les propos du chef du gouvernement, dénoncent « l’hostilité systématique » des ministres du PJD et l’attitude sarcastique de Benkirane, qui a tendance à aborder le sujet Amazigh de façon folklorique.

Ce comportement étonne d’ailleurs puisque les membres du secrétariat général du PJD sont des Imazighen ou ont des racines amazighes, explique Ahmed Adghirni, cité par Annahar. Le militant amazigh estime que plus des deux tiers des Casablancais sont des Imazighen, tout comme le sont quarte commerçants sur cinq au boulevard Mohammed V de Rabat.

Source : Bladi.net