«

»

Déc 12

Le Maroc, les USA et le Moyen-Orient

Le Maroc “continuera à jouer son rôle important de défenseur de l’instauration d’une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens”, a affirmé le vice-président du think-thank “Middle East Institute” basé à Washington, l’ancien ambassadeur américain, Gerald Feierstein.

“Les dirigeants politiques américains des deux parties apprécient depuis longtemps le rôle positif que le Maroc a joué dans les affaires régionales et internationales, y compris son soutien au dialogue pendant des décennies”, a expliqué, dans un entretien à la MAP, l’ancien diplomate et fin connaisseur du monde arabe.

La décision du Maroc de reprendre les contacts officiels et les relations diplomatiques avec Israël a été “bien accueillie par les dirigeants américains des deux ailes du Congrès”, a poursuivi M. Feierstein.

Evoquant la reconnaissance par les Etats-Unis de la souveraineté du Maroc sur le Sahara, l’ancien ambassadeur a estimé que cette décision rapprochera davantage les deux pays, soulignant qu’il est “important pour le Maroc de maintenir sa position de principe en faveur de la résolution de ce différend”.

M. Feierstein est un fin connaisseur du monde arabe pour avoir servi dans plusieurs pays de la région durant une carrière de 41 ans au sein du Département d’Etat, culminé par un poste de Sous-secrétaire d’État principal aux Affaires du Proche-Orient.

Fondé en 1946, le Middle East Institute est la plus ancienne institution basée à Washington qui se consacre uniquement aux études et recherches sur le Moyen-Orient. Ce groupe de réflexion non partisan fournit des analyses d’experts en sciences politiques et relations internationales, ainsi que des services de développement de l’éducation.

Source : Dépêche MAP (11/12/2020)