Dans le Conseil de l’Indignité, les hommelettes sont rois.

chaineCela fait plusieurs décennies que « le chien » ne fait que lécher, japper et remuer la queue par flatterie, nous disent les Hommelettes: Toute une vie pour un chien à servir un maître qui ne se rend même pas compte de la servitude de l’animal.

Il fut un temps où il était normal pour le « chien » de lécher et plus normal encore pour le maître que de mépriser, que d’écraser de son arrogance le chien serviteur. Le temps passe, passe et on a oublié qu’on avait « oublié de vacciner le chien contre la rage »… Et ce fut le printemps, le Printemps des chiens.
Mais ! Mais il est venu aussi le temps où les singes en ont marre d’être singés par les hommes. Il est venu le temps où les chiens en ont marre de s’excuser pour les coups de pieds donnés par le dernier des hommes . Il est venu le temps où les ânes en ont marre de se faire voler la vedette par le plus âne des hommes ! Il est venu les temps où il est temps pour les sans dignité de se tenir début devant ceux qui ne font que porter le masque de la dignité !
 
Il est venu le temps où il faut libérer les chaînes de ces esclaves qui ont trouvé leur confort dans ces chaînes ! Il est venu le temps de marcher vers son Moi ou de crever pour rendre la monnaie, de leur pièce, à ces hommelettes qui se prennent pour des hommes…  Qui ont oublié un passé pas si lointain que ça… Un passé où ils ont perdu leur nombril: Tellement ils ont rampé !
 
À cause des hommelettes le « chien » aboie aux Maître des lieux: Y ‘ en a Marre !
 
Abderrahman El Fouladi,