Impacts des changements climatiques sur la région agricole de“Tadla-Azilal (Maroc)

affiche-brSuite au succès de son troisième forum international sur la migration, qui fut consacré les 12 et 13 mars 2013 à la migration féminine, l’association “Forum Béni Amir” change son fusil d’épaule pour organiser la Première, d’une série de Rencontres Internationales sur le Climat, où d’imminents chercheurs et professeurs Marocains, Nord-américains et Européens vont se pencher sur la problématique des impacts des changements globaux sur la région agricole de“Tadla-Azilal  (Maroc)

Éclairage :

Des études scientifiques crédibles montrent en effet que la température globale de la terre ne cesse d’augmenter depuis le début du siècle dernier. Le XXe siècle fut d’ailleurs le siècle le plus chaud des 1000 dernières années et la décennie la plus chaude fut celle des années 1990 !
D’ici la fin du siècle présent, il est prévu que la température moyenne au sol augmente de 1,5°C à 6°C globalement. Le niveau des mers devrait, quant à lui, s’élever de 15 à 95 centimètres.
Cette hausse actuelle de la température du globe, dont les causes sont majoritairement anthropiques, aura comme conséquences principales :
1)  Des changements au niveau des circulations océanique et atmosphérique : Ce qui perturbera les précipitations, augmentera la sécheresse et exacerbera la désertification;
2) La hausse du niveau moyen de la mer due à l’expansion thermique et à la fonte des glaciers et des calottes glaciales.
Face à une telle situation, le Maroc, étant donné sa géographie diversifiée (le Littoral Atlantique à l’ouest, la méditerranée au Nord, les montagnes de l’Atlas au centre et le Sahara au sud…) se trouverait pris entre  » le marteau  » de la sécheresse et  » l’enclume  » de la hausse du niveau moyen de la mer.
Pour mener un profond débat scientifique qui mettra en exergue la spécificité de la région de Tadla-Azilal face aux impacts des changements climatiques, et proposera des solutions pour y faire face,  l’Association Forum Béni Amir organise une série de rencontres scientifiques dédiées à l’étude et l’analyse des impacts des changements climatiques sur notre pays.

OBJECTIFS  DES  RENCONTRES.

À travers cette série de rencontres, notre association vise à :

  • Permettre aux intervenants marocains en matière des changements climatiques et de l’environnement  de tisser des liens de coopération avec leurs homologues internationaux, incluant des compétences marocaines installées à l’étranger ;
  • Initier des programmes de coopération inter-universitaires dans le domaine de l’environnement et de l’adaptation aux changements climatiques ;
  • Créer des forums réguliers d’échange d’expertise et de savoir-faire dans le domaine des changements climatiques et de l’environnement ;
  • Explorer les avenues d’une coopération triangulaire (Maroc, organismes spécialisés de l’ONU, Afrique de l’Ouest) en ce qui concerne le marché du carbone;
  • Souligner le rôle du Maroc en tant que Hub de coopération et de transferts de technologies, climatiques et environnementales vers les pays de l’Afrique de l’ouest;
  • Montrer l’importance de l’implantation, au Maroc, d’observatoires régionaux du climat et de l’environnement quant à la promotion de la coopération triangulaire (Maroc, organismes spécialisés de l’ONU, Afrique de l’Ouest) en matière d’adaptation aux changements climatiques, de développement des énergies renouvelables, d’échange de données et d’élaboration de programmes communs de recherche.

ORGANISATION  DE  LA PREMIÈRE  RENCONTRE

La première rencontre de cette série est programmé pour les 12 et 13 juin 2013 à Béni Mellal (Maroc). Elle  sera consacrée aux études des impacts des changements climatiques sur la région de Tadla-Azilal; région qui se caractérise par l’interaction géomorphologique, économique et sociale de la montagne et de la plaine.
Nous ferons appel à des experts et des spécialistes nationaux et internationaux en vue de se pencher sur les trois problématiques suivantes :

1. Impacts des changements climatiques sur les zones montagneuses.

Ce volet concernera l’étude de l’évolution de la faune, de la flore, de la morphologie du bilan hydrique des bassins versants; évolution qui affecte aussi bien le tissu économique et social montagneux que les réservoirs hydriques en montagne ainsi que l’alimentation en eau de la nappe phréatique et l’agriculture de la plaine.

2. Impacts des changements climatiques sur la plaine.

Ce volet sera consacré aux conséquences des perturbations atmosphériques futures (température, vitesse des vents, précipitations, etc) sur les différentes ressources de la plaine.

3. Politiques d’adaptation.

Ce volet sera réservé à la synthèse des résultats de deux volets précédents pour :
1)    Proposer des politiques d’adaptation face aux changements climatiques, et ce, eu égard à la spécificité géographique, économique et sociale de la région;
2)    Réfléchir sur la faisabilité, le fonctionnement et le mode de financement pour la mise en place d’un  »Observatoire régional du climat et de l’environnement ».

Pour en savoir plus, ou pour participer à cette rencontrer visiter : http: www.tadla-azilal.org