Canada / Immigration : Augmentation du nombre de familles réunies en 2012

canada-immOttawa, le 7 mai 2013 — En 2012, il y a eu une augmentation de 15 % de l’immigration au titre de la catégorie du regroupement familial, a annoncé aujourd’hui le ministre de la Citoyenneté, de l’Immigration et du Multiculturalisme, Jason Kenney.

« Les mesures prises par le gouvernement ont contribué à la réunification d’un plus grand nombre de familles », a indiqué le ministre Kenney. « Nous avons créé de nouvelles options et accru la souplesse du système afin de permettre à davantage de familles de passer du temps ensemble. »

En 2012, le Canada a admis 65 000 résidents permanents au titre de la catégorie du regroupement familial, ce qui représente une augmentation de 15 % par rapport à 2011. Ce chiffre comprend une augmentation de 60 % du nombre de parents et de grands-parents admis au Canada, la proportion la plus élevée en 20 ans.

Ces chiffres ne tiennent pas compte des membres de la famille qui immigrent au Canada au titre d’autres volets de l’immigration, notamment le Programme des travailleurs qualifiés (fédéral) et le Programme des candidats des provinces.

« Le Plan d’action pour accélérer la réunification familiale a connu un franc succès », a affirmé le ministre Kenney. « En réduisant l’arriéré et en admettant un nombre accru de parents et de grands-parents, nous avons pu réduire considérablement les délais d’attente. Ainsi, les parents et les grands-parents n’ont plus à attendre près d’une décennie avant de pouvoir retrouver leurs proches. »

À la fin de 2013, l’arriéré de demandes de parents et de grands-parents aura été réduit d’environ 50 %, et les délais de traitement, de moitié. En l’absence d’un Plan d’action,  selon les prévisions, l’arriéré aurait dépassé les 250 000 demandes, et les délais d’attente auraient atteint 15 ans d’ici 2015.

Le très populaire super visa a permis d’offrir une certaine souplesse aux parents et aux grands-parents qui ne souhaitent pas immigrer de façon permanente, mais qui veulent rejoindre leurs proches rapidement et séjourner avec eux pour une longue période. En moyenne, plus de 1 000 super visas ont été délivrés chaque mois, et le taux d’approbation à leur égard est très élevé, atteignant près de 90 %.

Depuis 2006, le Canada maintient les niveaux d’immigration les plus élevés de son histoire.

Source : CIC