Algérie / In Amenas : Le Canada met en doute l’éxistence de ses ressortissants parmi les terroristes

Canadiens parmi les terroristes d'In Amenas : Ottawa sceptiqueLe gouvernement du Canada entend procéder à des vérifications plus poussées afin de valider l’identité de deux terroristes d’In Amenas présentés lundi comme étant des Canadiens par le gouvernement algérien.

Lundi, le premier ministre Abdelmalek Sellal a déclaré en conférence de presse que deux des ravisseurs qui ont participé à la sanglante prise d’otages sur le site gazier d’In Amenas étaient canadiens. L’un d’eux aurait coordonné l’attaque menée en représailles à l’intervention française au Mali contre les islamistes armés

Selon le gouvernement canadien, il est possible que les deux hommes aient été munis de faux passeports. C’est pourquoi Ottawa désire inspecter les documents retrouvés sur les deux hommes avant de confirmer ou d’infirmer leur identité.

Peu de collaboration du gouvernement algérien

Selon La Presse Canadienne, le gouvernement canadien serait « frustré » par le manque de renseignements en provenance du gouvernement algérien dans cette affaire.

Le gouvernement de Stephen Harper déplorerait également le fait que le premier ministre algérien ait annoncé publiquement à la télévision que deux ressortissants canadiens faisait partie des terroristes, sans en détenir la preuve formelle.

De faux passeports jusqu’à preuve du contraire Lire la suite…