ÉDITORIAL-FÉVRIER 2013 – THÉORIE DE L’ÉVOLUTION : ET SI DARWIN ÉTAIT À CÔTÉ DE LA PLAQUE ?

singeJ’avais posté la photo de ce pauvre singe solitaire (prise au Maroc, à la cascade d’Ouzoud) sur Facebook dans l’espoir de provoquer des réactions poétiques du genre: «Souvent sur la montagne… à l’ombre du vieux chêne, tristement je m’assieds». Mais faute de faire réagir les adeptes de Lamartine, j’ai eu droit au commentaire suivant : «Tseyyefti Daghya ?» (Tu as déjà changé de nature ?… !)

Après avoir ri (jaune) un coup, j’ai pris mon meilleur clavier pour rassurer l’expéditeur; et l’assurer que je ne connais ce singe ni d’Adam ni d’Ève.

Quoique…

Les vieilles dames de mon patelin ne cessaient de nous répéter (quand nous étions enfants) que si nous nous lancions de la nourriture sur la gueule, nous finirions un jour par nous changer en singes !

Et d’expliquer que Dieu a transformé (en ces sympathiques cousins de l’homme malgré eux) toute une tribu dont les membres s’étaient livrés à une partie de «jette-moi ton bol de Saykouk à la figure »

Pour les non marocains et les marocains de la génération ‘’Facebook’’, Saykouk est une sorte de soupe de semoule de blé noyée dans du babeurre… Met très prisé par les campagnards d’antan).

Et si Darwin avait tort ?

Et si, au lieu que l’homme descende du singe, c’est le singe qui a dégringolé de l’homme ? Quand on voit où en est l’humanité aujourd’hui, il y a de quoi se poser des questions… La théorie de la Décadence (de l’homme) tiendrait la route mieux que celle de l’Évolution des espèces!

Et puis, pourquoi pas ? Après tout, on élabore les théories souvent pour justifier, rarement pour expliquer un fait accompli biologique, historique ou politique.

Et c’est ainsi que les amérindiens auraient traversé le détroit de Behring lors de la dernière glaciation en provenance de l’Asie.

L’Amérique serait donc Terra nullius .

Il ne faut surtout pas dire que ces amérindiens pourraient avoir pris le chemin inverse pour aller coloniser l’Asie ! Sinon on risquerait de se mettre à dos toutes les Amériques (ce qui serait lourd de conséquences). On risquerait aussi de donner à la Chine une (mauvaise) raison de justifier prochainement une invasion militaire du continent après l’avoir envahi économiquement, et ce, en vue de prendre possession de la terre de leurs ancêtres !

C’était juste pour rire; Comme dans ce « festival du rire de Marrakech » où il n’y avait vraiment pas de quoi rire quand on voit que certains rigolos de comiques sont venus livrer l’insulte à domicile !

Et comble de l’insulte, il y en a même parmi les spectateurs (marocains) qui ont applaudi chaudement des blagues du genre : ‘’ J’ai adopté un arabe. Mais l’arabe tu as beau le cajoler, le soigner, le changer… Il reste toujours un arabe! Les mots du plaisantin étaient peut-être différents mais le sens de la blague est authentique !

Merci M. Jamal Debbouz d’avoir permis aux gens du pays de montrer au reste du monde leur tolérance, leur C… et leur passivité au nom de leur hospitalité légendaire.

Mais revenons à nos singes !

Depuis la nuit des temps, les hommes ont singé l’Amour, la paix, la vérité, la coexistence pacifique en attendant de se faire du muscle pour mieux taper sur leur prochain. Et tant que les têtes dirigeantes s’entendent sur la théorie qui stipule que ‘’Pour sauvegarder la paix, il faut préparer la guerre’’ il n’y aura jamais ni paix, ni Amour ni coexistence pacifique!

Et tant qu’on fera l’apologie de la chasse, il y aura toujours des braconniers ! Et tant qu’on fera l’apologie des tueries sur les champs de bataille, il y aura toujours des braconniers du crime, qui transformeront les bourgades paisibles en leur propre champ de bataille !

Mais l’Humanité a-t-elle évolué depuis l’âge de Pierre ?

C’est plutôt la ‘’Pierre’’ qui a évolué dans la main, et par la main, de l’homme pour se transformer, en armes, en machines et en soif de consommer toujours davantage de pétrole ! La nature a mis des millénaires pour stocker dans ses entrailles des milliards de tonnes de carbone, en excèdent, et nous offrir une atmosphère viable. Il ne nous faudra pas plus de quelques décennies pour revenir à l’état initial !

Et il se trouvera toujours quelques scientifiques pour dénoncer ce qu’ils qualifient de « supercherie des changements climatiques anthropiques». Leur argument ? Il y a toujours eu des changements climatiques par le passé… Tout en omettant de parler des causes de ces changements climatiques passés qui ne sont plus d’actualité (éruptions volcaniques, différentes causes astronomiques… qui ne sont plus ce qu’ils étaient auparavant)

Le temps ne serait plus aux actions pour éviter la catastrophe, mais plutôt à celles pour s’adapter et atténuer ses impacts. Serions-nous assez raisonnables pour diminuer ne serait-ce que le nombre de nos machines ? Qu’on le fasse et on sera surpris par le nombre d’emplois qu’on va créer, de la misère qu’on va réduire ! Qu’on se mette aussi à consommer ‘’énergies renouvelables’’ et on serait surpris de la réduction du nombre de foyers de tension à travers le monde ! À moins que notre destinée serait celle d’œuvrer pour la fin… La fin de notre monde !

A. El Fouladi

Lisez Maghreb Canada
Express le jour même où il se distribue à Montréal !

Entrez votre E_mail
ici:


Pour consulter l’ensemble des articles du numéro de Février 2013, de Maghreb Canada Express, cliquer sur l’image :

MCE_116.qxd