France – Élections présidentielles : Le lynchage et la « séduction »

Le bal électoral a vu son premier tour se clôturer avec une cartographie des résultats mitigé et les experts déboussolés entre les pronostics et le résultat des 12 candidats.

48,7 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes, pour le premier tour de l’élection présidentielle en France. Emmanuel Macron a terminé avec (27,6%) et Marine Le Pen (23%) et Jean-Luc Melanchan 22,2% ce dernier a raté sa dernière chance avant sa retraite pour accéder au second tour. L’abstention à ce premier tour de 2022 était à plus  de 26% .

En attendant le 2ème tour le duel Macron / Le Pen a démarré en vacarme et les discours et contre discours fusent  et nous avons l’impression qu’il y a plus de droite, ni de gauche , puisque les discours ont complètement changer  dans le but d’amadouer et faire les yeux doux aux  électeurs des camps adverses .

Les cartes qui se rabattent  dans la majorité des débats au sein des médias Français  tournent autour de 3 points essentiels qui se répètent dans tous les discours à savoir l’antisémitisme , l’Immigration et l’islamisme radicale, donc l’immigré  est centre de ces débats alors qu’il a peiné pour construire toutes les routes de la France et creuser les tunnels des métros et extrait le charbon des fonds , ces ouvriers immigrés voient leur descendance utilisée  comme carte de pression d’un coté ou d’un autre entre la droite et l’extrême droite ces deniers ne cachent pas leur hostilité aux immigrés et veulent les mettre à la porte et n’en garder que ceux qui continuent à trimer pour le développement de leurs intérêts à savoir  les cerveaux  dont l’origine est d’ailleurs.

La cerise sur le gâteau preuve de la déconfiture de la politique en France c’est l’appel à donation lancé aux électeurs Français par plus d’un candidat aux élections qui n’ont pas atteint le seuil exigé pour accéder au financement  par l’état de la campagne, pour éponger les frais de campagne qui se chiffrent en milliards d’euros.

la chute catastrophique des socialistes et des républicains avec la montrée spectaculaire de l’extrême droite surtout avec le parti Reconquête qui vient renforcer l’ex Front national et qui ne jurent que par son représentant   que par  sucer le sang comme un vampire, des étrangers venus d’ailleurs pour développer la France.

Cette pagaille présidentielle entre les 2 finalistes promet des surprises pour la suite, peu importe le gagnant vu les déclarations de part et d’autre, des discours qui sont formatés et adaptés à la circonstance avec des coalitions qui ne répondent à aucune idéologie et la déconfiture politique est constatée  et  des changements surprenants et radicaux sont à l’horizon juste après les résultats qui donne Macron comme favoris.